MéGo ! est une start-up Finistérienne créée par Bastien Lucas et qui a pour but de collecter, de dépolluer et de transformer en plastique les filtres de cigarettes. C’est la première entreprise en France dédiée à cette activité.

 

Bastien Lucas, le créateur de MéGo ! est parti d’un constat pour le moins alarmant. Deux-tiers des mégots de cigarettes finissent leur vie sur les trottoirs, dans les égouts ou même dans la nature. Il faut savoir qu’un filtre de cigarette met en moyenne 15 ans à se dégrader. Le filtre va dans la nature libérer des substances toxiques due à la combustion. Nicotine, arsenic, méthanol, plomb, ammoniac, goudron et j’en passe…Et, par ruissellement, toutes ces substances finissent dans l’eau.

La start-up propose donc aux entreprises et collectivités qui le souhaitent, un pack de communication pour alerter les fumeurs qui comprend des autocollants, des affiches et des cendriers de poche

Les mégots sont alors triés avant d’être broyés puis traités. À la fin de ce processus, il y a d’un côté de l’eau dépolluée et de l’autre, des boues d’acétate de cellulose (matière plastique). Cette boue est par la suite séchée, fondues puis thermo-compressées. Bastien Lucas obtient des plaques de matière plastique qui sont transformées en mobiliers, poubelles de rue et cendriers.

MéGo ! ne se cantonne pas au Finistère car elle est déjà présente dans de nombreuses entreprises comme Macdonald, Thalès et même à la Défense.

Pin It on Pinterest

Share This