Pour valoriser le blé noir de Bretagne, l’association Blé Noir Tradition Bretagne a choisi de passer à l’offensive

Le blé noir est revenu au goût du jour et les produits à base de blé noir se sont multipliés. Cependant, une concurrence déloyale s’installe sur le marché avec des produits estampillés « 100 % breton » ou « blé noir local ». Ce n’est pas parce qu’on est en Bretagne que le blé noir est breton ! Les consommateurs peuvent retrouver dans les produits de la farine d’importation provenant de Chine ou des pays de l’Est. L’Association Blé Noir Tradition Bretagne propose un blé cultivé sur la base d’un cahier des charges précis et une traçabilité. Le blé noir a le label IGP (Indication Géographique Protégée). Il est cultivé, stocké et écrasé en Bretagne. Pour obtenir l’appellation « Farine de blé noir de Bretagne® IGP », le blé noir sous certification doit respecter tant pour sa culture, son stockage et sa transformation en farine de blé noir de Bretagne® IGP, des conditions strictes.

 

Une stratégie de communication territoriale, un ton offensif et un visuel résolument décalé

Une stratégie de communication territoriale, un ton offensif et un visuel résolument décalé : tels sont les choix qui ont été faits pour valoriser la seule farine garantissant un blé noir cultivé en Bretagne. La campagne permet également de promouvoir les moulins et crêperies qui travaillent leurs produits à base de Farine de blé noir de Bretagne ® IGP.
La campagne sera déclinée sur le territoire breton ainsi que sur les réseaux sociaux.

 

Pin It on Pinterest

Share This